La fonction générale de l'assurance logement

Vous le savez certainement, la loi exige la souscription d’une assurance logement. Mais pour quelle raison ? Découvrez l’utilité d’une telle couverture et les différents risques contre lesquelles elle vous protège.

A quoi sert l’assurance logement ?

C’est la loi Quilliot, promulguée en 1982, qui rend l’assurance logement obligatoire. L’assurance logement locataire doit par exemple être fournie au propriétaire afin de couvrir les dégâts qui pourraient survenir durant l’occupation d’un bien donné. Selon la loi Alur, entrée en vigueur en 2014, l’assurance est également exigible si votre logement fait partie d’une copropriété. La loi s’applique qu’il s’agisse d’un logement occupé ou vacant.

Il faut cependant noter que les propriétaires de maison ne sont pas concernés par cette obligation. Toutefois, sans cette assurance, toutes les dépenses concernant des dommages subis par vos biens ou occasionnés à autrui seront à votre charge dans leur totalité.

Zoom sur les risques couverts

L’assurance logement intervient en cas d’incendie, indépendamment de l’origine du feu. On peut citer les dommages électriques, les conséquences de la foudre, les destructions occasionnées par un feu que vous avez oublié d’éteindre dans la cuisine…

Quand les éléments se déchaînent, des corps étrangers peuvent dégrader votre bien sous l’effet d’un vent particulièrement puissant. Il se peut aussi que votre habitation soit dévastée par une inondation. Pour prétendre à une indemnisation, l’état de catastrophe naturelle doit obligatoirement être reconnu officiellement, une publication au JO faisant foi. C’est la condition sine qua non pour avoir gain de cause. Encore faut-il déposer un dossier complet chez votre assureur dans les 10 jours suivant la parution du JO.

Certains assurés l’ignorent, mais les catastrophes technologiques sont des motifs donnant droit à une indemnisation. Il s’agit d’accidents non nucléaires d’origine industrielle.

Le vol est aussi un des risques couverts. Si des cambrioleurs pénètrent chez vous, les conséquences du vandalisme sont prises en charge. Là encore, il faut être très prudent. Lorsque vous souscrivez une assurance, il est impératif de mentionner clairement les objets que vous souhaitez couvrir en dehors du logement. Si vous n’avez pas précisé que vous avez une Rollex et qu’on vous l’a volée, l’assurance n’interviendra pas. Il faut aussi savoir que les conditions d’indemnisation reposent sur votre comportement. Si vous êtes du genre à laisser les clés dans la boîte aux lettres ou sous le paillasson, votre assureur y verra une négligence.

L’assurance logement de base couvre donc exclusivement la construction. Vous pouvez toutefois élargir son champ d’application en optant pour des contrats complémentaires. Les biens matériels pourront ainsi être couverts et vous pourrez faire valoir vos droits si un incident affecte vos voisins.